Qu’est ce qu’un chien d’arrêt ?

Le chien est le meilleur ami de l’homme dans toutes les circonstances. Pour des balades, des amusements, il n’y a rien de mieux que la compagnie de son chien. Outre les balades, dresser son chien pour la chasse n’est pas une tâche facile et requiert beaucoup de patience. À cet effet, les chiens d’arrêt sont les chiens parfaits pour chasser. Mais pourquoi utilise-t-on le terme de chien d’arrêt ? Qu’est-ce qu’il a de particulier par rapport aux autres chiens ? Comment peut-on initier le chien pour devenir un bon chasseur ?

Qu’est-ce qu’on entend par “chien d’arrêt “?

Le chien d’arrêt désigne un chien de chasse. Il s’agit tout particulièrement d’un chien, ayant suivi un dressage particulier pour être capable de chasser avec l’homme. La chasse se porte en général sur un gibier, un oiseau. Le terme “chien d’arrêt “ fait référence au fait que l’animal sera chargé de traquer la proie et se mettre en position d’arrêt lorsqu’il s’en approche ou sent qu’il y a une possibilité que la proie s’échappe. L’arrêt est le réflexe d’immobilisation du chien devant la proie à attraper. Lors de la chasse, le chien se fie au vent pour sentir le gibier. Il se sert de son odorat pour repérer sa proie et l’attaquer. Grâce à sa formation, ce dernier est capable de savoir à quelle distance se trouve le gibier ou l’oiseau à l’aide de son flaire. 

Quels sont les différents types de chien d’arrêt ?

Il existe différentes races de chiens d’arrêt. Différents par leur poil et leur taille, les chiens d’arrêt continentaux sont polyvalents par rapport aux chiens d’arrêt britanniques qui sont des spécialistes de la plaine et des grandes étendues de terre. En ce qui concerne les chiens d’arrêt allemands et germaniques, ceux-ci sont très polyvalents. Ils sont capables de chasser le gibier peu importe le lieu et les pays où ils se trouvent. Entre tous, les chiens d’arrêt français sont les plus faciles à dresser. Ils sont capables de chasser dans les bois, les marais et les plaines, mais sont entraînés à plus travailler, avant les coups de feu. Entre l’Épagneul, le Setter et la Braque, la différence de ces chiens d’arrêt réside sur la longueur des poils et la position d’arrêt.

Comment dresser son chien pour la chasse ?

Faire assimiler des postures et des ordres à son chien est une tâche délicate. Dans tous les cas, la patience et le non-usage de violence sont les points clés. Pour motiver son chien à effectuer les ordres et postures demandés par son maître, il est important de le récompenser généreusement. L’étape de dressage d’un chien d’arrêt commence par son débourrage. Cela consiste à lui faire connaître le gibier en tant que proie. Il en est de même de l’habituer aux coups de feu, à l’envol, coup de sifflet, etc. Il est important de lui faire comprendre les ordres tels que “prends” “porte” et “donne”. Pour finir, le chien d’arrêt doit se familiariser au tir pour ne pas se blesser ni fuir. 

Chien de chasse : top 10 des races adaptées à la chasse
Zoom sur les talents de chasseur de l’Epagneul breton